Fonction d’intermédiaire pour les patients qui recherchent des thérapeutes

Etes-vous à la recherche du bon thérapeute? Nous vous soutenons dans votre recherche et vous aidons à vous décider en faveur de la bonne personne et de l’approche thérapeutique qui vous convient.

L’Office des thérapeutes communique des adresses de thérapeutes qualifiés qui figurent sur la liste des thérapeutes d’EGK. Nous sommes volontiers disposés à répondre à vos questions sur les différentes approches thérapeutiques, les prestations d’assurance et les remboursements auxquels vous avez droit dans le cadre de votre assurance complémentaire d’EGK-Caisse de Santé.

Nous servons d’intermédiaires pour les méthodes suivantes de traitement de médecine complémentaire:

Contact avec l’Office des thérapeutes

T: 032 623 64 80
M: info@fondation-sne.ch

La hotline est joignable du lundi au jeudi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30 et à vendredi de 8h30 à 11h30

L'acupressure est basée sur la philosophie de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). À l'instar de l'acupuncture, elle stimule des points donnés sur les méridiens pour influencer la circulation du qi. Mais contrairement à l'acupuncture, l'acupressure n'utilise pas d'aiguilles; le thérapeute stimule les points d'acupressure du bout des doigts ou du pouce.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le terme d'acupuncture est dérivé des mots latins "acus" (= l'aiguille) et "punctura" (= la piqûre).

Cette méthode de traitement vieille de plus de 5000 ans nous vient de Chine et est un des domaines les plus importants de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). La méthode, qui s'appuie sur les principes philosophiques du taoïsme, la théorie des 5 éléments, les flux énergétiques (méridiens) et les différents points d'acupuncture, consiste à planter des aiguilles afin de corriger les déséquilibres énergétiques. L'implantation d'aiguilles agit sur la circulation du qi (l'énergie vitale). Les méridiens et les points d'acupuncture sont en relation énergétique avec des organes et systèmes organiques donnés; de nombreux points par lesquels il est possible de stimuler la circulation du qi sont répartis sur les méridiens.

L'acupuncture peut supprimer un blocage du qi et l'aider à circuler librement.

Une variante de l'acupuncture classique remplace les aiguilles par une lumière cohérente (laser) et des couleurs (application de couleurs sur les points d'acupuncture).

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La technique Alexander est une thérapie corporelle et du mouvement globale, qui a pour but d'améliorer ou d'éliminer les habitudes de mouvements dysfonctionnelles.

L'usage que nous faisons de notre corps a une influence décisive sur la qualité de toutes nos fonctions. Cette constatation est la base même de la technique Alexander. La méthode montre comment redécouvrir notre coordination naturelle innée, en prenant conscience de nos mouvements et comportements nocifs, généralement inconscients, et les éviter peu à peu. Les situations et activités de la vie quotidienne telles que s'asseoir, marcher, parler ou manipuler un outil y occupent une place centrale.

La technique Alexander convient pour les personnes de tout âge. C'est une méthode qui permet d'assumer une plus large part de responsabilité pour son propre bien-être. Elle est également bénéfique pour les personnes stressées, qui souffrent de tensions musculaires et de douleurs (p. ex. maux de tête, douleurs de la nuque, douleurs dorsales et douleurs articulaires) ou souhaitent faciliter le processus de rééducation après une maladie ou un accident (p. ex. hernie discale, traumatisme craniocervical).

L'acteur Frederick Matthias Alexander (né en 1869 en Australie / décédé en 1955 à Londres) est considéré comme le pionnier des méthodes globales. Ses découvertes ont été confirmées par les résultats des recherches récentes en neurophysiologie, anatomie et médecine.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le père fondateur de l’homéopathie traditionnelle est le médecin, pharmacien et chimiste Samuel Hahnemann (1755 -1843). Dans sa pratique de la médecine, il était très critique vis-à-vis des méthodes de soins les plus répandues à son époque. Après avoir découvert de nouveaux courants de pensée à travers ses activités de traduction de livres, il a procédé à ses propres expériences et fait la synthèse de ses découvertes pour donner naissance à l’homéopathie traditionnelle. Il a alors consigné les piliers de ce concept dans les chapitres de son «Organon de l’art de guérir», un ouvrage complet. Parmi les principes qu’il a énoncés, les plus importants sont les suivants:

  • Principe de la plus petite dose possible: l’homéopathie agit sur la base de substances médicamenteuses fortement diluées puis secouées (les deux étapes constituant la dynamisation), dans lesquelles le composant actif chimique ne peut généralement plus être observé.
  • Essais des médicaments chez les sujets sains: les substances produites sont testées sur des personnes en bonne santé afin de déduire leurs effets à partir des réactions de ces personnes.
  • Principe de similitude: Similia similibus curentur (que les semblables guérissent les semblables). Ce principe de l’homéopathie est certainement le plus connu. Ainsi, les patients se voient précisément administrer les substances homéopathiques qui, chez un individu sain, provoqueraient les symptômes dont ils souffrent.

L’homéopathie intervient dans le traitement de pathologies aiguës, mais aussi de maladies chroniques. Ses praticiens peuvent puiser à cette fin dans un catalogue de plus de 2000 substances végétales, animales ou minérales, auxquelles s’ajoutent ce qu’on appelle les composés homéopathiques (mélanges de plusieurs substances). De nombreux médicaments homéopathiques, qui sont le fruit des étapes successives de la dynamisation (dilution et succussion), sont disponibles sous la forme de gouttes, de comprimés ou de granules à base de lactose.

À l’instar de nombreux autres courants de la médecine naturelle et complémentaire, l’homéopathie traditionnelle constitue un concept thérapeutique intéressant. En cas d’affections chroniques précisément, ses perspectives de réussite sont relativement bonnes, mais il peut également être opportun de recourir à l’homéopathie en accompagnement de la médecine conventionnelle dans la prise en charge de «maladies destructrices».

La thérapie respiratoire, appelée „vivre son souffle“, est un travail corporel global qui consiste à prendre conscience de sa respiration. Laisser venir son souffle sans l'influencer volontairement, le laisser aller sans le retenir et attendre jusqu'à ce qu'il revienne de lui-même, est la clé de cette méthode. La concentration de la personne et l'écoute attentive de ces fonctions respiratoires inconscientes, éveille sa sensibilité de perception. L'attitude d'écoute confiante et d'attention bienveillante permet de découvrir les lois de la respiration inconsciente sans l'influencer. Cela est notamment possible parce que les mouvements respiratoires – la dilatation des parois corporelles à l'inspiration et leur retour à la position initiale à l'expiration – sont perçus attentivement en même temps que les sensations qui les accompagnent. La personne se rend ainsi compte où sa respiration circule, où elle est gênée ou bloquée et où il en résulte des tensions ou des limitations.

Plus la personne maîtrise mieux la pratique de cette méthode et a une plus grande expérience de sa respiration, plus sa sensibilité de perception est affinée et éduquée, et sa faculté de se concentrer augmente également. En associant respiration et mouvement, elle prend conscience de l'importance de l'équilibre intérieur et de ses effets sur elle-même et sur l'environnement. Des exercices corporels faciles en position assise, debout, couchée ou en marchant stimulent la respiration naturelle et aident ainsi à en prendre conscience.

Les variantes actuelles de la thérapie respiratoire sont inspirées avant tout d'Ilse Middendorf et de Klara Wolf. Il existe également de nombreuses autres formes de thérapie respiratoire.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le training autogène n'est pas, à strictement parler, une méthode curative, mais plutôt une aide à la relaxation. Il a été développé il y a plus de 60 ans par le médecin allemand J. H. Schultz. Cette méthode de relaxation est très répandue de nos jours et généralement reconnue.

Son action est basée sur le relâchement des muscles, le ralentissement de la respiration ainsi qu'une amélioration générale du bien-être et de la faculté de concentration. Le training autogène permet de retrouver le calme et de se relaxer, et il peut être utilisé en complément de nombreuses autres thérapies.

Avez-vous des maux de tête? Ou des palpitations? Le niveau de base du training autogène comporte quatre exercices qui se concentrent sur la tête, le cœur, les voies respiratoires et les organes abdominaux. Les formules et suggestions agissent de manière ciblée sur les organes par l'intermédiaire du système neurovégétatif. Ce processus modifie différentes fonctions corporelles, mais aussi la faculté de perception et de réaction. Le training autogène en tant que tout est une méthode bien fondée, à haute valeur thérapeutique.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La thérapie originale des fleurs de Bach est basée sur la découverte du médecin et philosophe anglais Dr Edward Bach (1886 – 1936) et a été développée systématiquement durant les 25 dernières années par Mechthild Scheffer.

Cette thérapie part du principe que chaque maladie corporelle a son origine dans un déséquilibre émotionnel, qui est dû à des malentendus d'ordre mental et se manifeste par des modèles de comportement disharmonieux, tels que sentiments de culpabilité non fondés, volonté exagérée de s'imposer, manque de détermination. Le Dr Edward Bach étudia et répertoria „38 états d'âme disharmonieux de la nature humaine“ qui se manifestent fondamentalement dans la conscience collective. Ces „modèles de comportement émotionnel négatif“ peuvent déclencher des maladies corporelles et mentales ou faire obstacle à la guérison de maladies existantes.

On distingue par principe trois domaines d'application:

  • Préservation de la santé mentale: souhait de développement de la conscience, raffermissement du caractère, harmonisation des modèles de comportement émotionnel disharmonieux, p. ex. jalousie, anxiété, résignation
  • Traitement aigu des situations de stress psychique et crises existentielles: conflits relationnels, problèmes éducatifs et scolaires, perte d'emploi, crise de la quarantaine
  • Traitement complémentaire de maladies aiguës et chroniques. Particulièrement efficace en cas de troubles multifactoriels, p. ex. troubles du sommeil, névrodermite, psoriasis, ainsi qu'en cas de troubles du développement chez l'enfant, pour les examens prénataux, le suivi psychologique après les petites et grosses interventions chirurgicales, p. ex. en cas de cancer, d'infarctus du myocarde.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le massage du tissu conjonctif est une forme spéciale de massage des zones réflexes qui consiste à stimuler le tissu conjonctif sous-cutané par pression et traction, en glissant lentement du bout des doigts sur la peau, en la faisant rouler ou en la pinçant, dans le but d'exercer par réaction une influence fonctionnelle positive sur les organes internes reliés aux zones du corps massées, appelées zones de Head. Le massage du tissu conjonctif est une forme de traitement qui agit sur les connexions nerveuses reliant les organes internes, les vaisseaux et les nerfs d'une part et les tissus de l'enveloppe corporelle et de l'appareil moteur d'autre part.

Le massage du tissu conjonctif est utilisé en cas de troubles fonctionnels, p. ex. maladies organiques, accolement de tissus ou troubles de la circulation sanguine.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La psychologie biodynamique a été mise au point par la psychologue norvégienne Gerda Boyesen et part du principe que le corps, l'âme et l'esprit sont des niveaux interactifs de l'être humain en tant que tout. Dans la pratique, la psychologie biodynamique mise à la fois sur les niveaux psychique et corporel. L'objectif est de rétablir et maintenir l'harmonie par le dialogue entre le corps et la psyché.

La découverte certainement la plus connue de Gerda Boyesen est l'importance du péristaltisme. Elle a découvert que le système digestif sert à digérer non seulement notre alimentation, mais également le stress émotionnel, raison pour laquelle elle parle de psychopéristaltisme: les tensions émotionnelles ne se déchargent pas obligatoirement uniquement sous forme d'émotions, mais peuvent également être digérées au plein sens du terme et excrétées. C'est pourquoi, pendant le massage biodynamique, le thérapeute écoute à l'aide d'un stéthoscope posé sur le ventre du patient les bruits intestinaux, qui le renseignent sur le fonctionnement du corps et permettent ainsi un traitement ciblé.

Le massage biodynamique a une action harmonisante et fortifiante durant le processus de prise de conscience de soi. C'est une thérapie corporelle douce, que l'on appelle fréquemment aussi la méthode yin des thérapies corporelles. (yin = doux, féminin). Elle s'appuie sur l'intuition et le principe de plaisir, indispensables à la transformation selon Gerda Boyesen.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La biorésonance est une méthode de régulation biophysique qui utilise les ondes et les informations qu'elles fournissent. Les informations utilisées proviennent d'une part des champs électromagnétiques émis par le corps du patient (signaux corporels propres), mais elle utilise également des signaux thérapeutiques complémentaires (ondes de couleurs, pierres précieuses, sons, médicaments, etc.).

Ces signaux sont adaptés aux besoins de l'organisme du patient en tenant compte du diagnostic individuel précis. Cela est nécessaire pour que les impulsions ultrafines puissent avoir par résonance un effet puissant sur l'organisme. Les mécanismes de régulation bloqués se remettent à fonctionner parce que le corps identifie les signaux thérapeutiques comme étant son "propre langage" et peut donc utiliser ces informations.

Les fondateurs de cette méthode sont le médecin Dr med. Franz Morell et l'ingénieur électricien Erich Rasche. La méthode a été développée et perfectionnée par différents médecins et thérapeutes durant les 25 dernières années. Elle convient - du moins en tant que thérapie complémentaire - pour toutes les maladies avec lesquelles les mécanismes de régulation corporels ne fonctionnent plus correctement.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La thérapie craniosacrale est une méthode corporelle qui, tout en étant très douce, agit en profondeur et est à l'écoute des mouvements intérieurs du pouls et du fluide cérébro-spinal. Ce fluide, également appelé liquide céphalo-rachidien, circule à l'intérieur d'un système de membranes qui vont du crâne (cranium) au sacrum en passant par la colonne vertébrale.

Le rythme craniosacral du corps humain fournit des informations importantes sur son état de santé. Le but de la thérapie, qui consiste en touchers légers, est de rétablir le rythme craniosacral régulier de l'organisme en bonne santé. Les processus de guérison propres aux mécanismes d'autorégulation de l'organisme peuvent ainsi être activés. La thérapie craniosacrale donne de bons résultats non seulement dans le traitement des troubles consécutifs à des accidents ou des blessures, mais également en cas de maux de tête et de mal au dos, de dysfonctions de la dentition et des mâchoires ainsi que pour tous les symptômes liés au système nerveux central. Les succès obtenus chez les enfants et les nourrissons, qui réagissent plus ouvertement aux touchers, sont impressionnants.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La chromothérapie repose sur l'idée que chaque couleur a une propriété déterminée qui influe à la fois sur l'âme et le corps.

Il existe différentes formes de chromothérapie, et les couleurs sont utilisées de différentes manières selon la variante choisie. La thérapie peut avoir recours à des bandes de couleur, des massages avec des huiles colorées, des aliments d'une couleur donnée, mais aussi une irradiation de la peau par de la lumière colorée (chromopuncture).

La chromopuncture est une méthode thérapeutique très efficace et éprouvée qui fait pénétrer dans le corps, par des points précis ou des zones données de la peau, des couleurs spéciales et différents tons de gris. L'énergie de ces ondes permet, par l'intermédiaire du système de conduction de la lumière de l'organisme, une régulation équilibrante des informations là où réside la cause d'un trouble.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La méthode Feldenkrais a été mise au point et développée par le Dr Moshé Feldenkrais (1904 – 1984), qui était un physicien de renom, ingénieur et chercheur infatigable.

Apprendre par le mouvement est une propriété fondamentale de l'organisme humain. La méthode Feldenkrais a pour but d'explorer et d'améliorer les rapports complexes qui existent entre notre potentiel de mouvement et toutes les autres fonctions humaines. Elle utilise le mouvement en tant qu'instrument pour ce processus d'apprentissage parce que c'est pour l'individu la manière la plus directe et la plus facilement accessible d'obtenir un changement profond et durable les habitudes de mouvements.

Le thérapeute montre, en séance individuelle ou en groupe („Intégration fonctionnelle“ ou „Conscience par le mouvement“), avec des mouvements simples, généralement en position couchée, comment améliorer les principales fonctions telles que s'allonger, s'asseoir, se tenir debout, marcher. La méthode Feldenkrais a des effets positifs sur la coordination des mouvements, l'orientation dans l'espace et de ce fait également sur les processus mentaux. La qualité de vie change à tous les niveaux - corporel, mental et intellectuel - de l'existence.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le massage des zones réflexes du pied a pour but de rétablir l'équilibre du corps ainsi que l'harmonie intérieure et de mobiliser les forces naturelles de guérison.

Tous les organes, muscles et fonctions corporelles se trouvent dans les zones réflexes correspondantes du pied. La liaison est assurée par les nerfs, les vaisseaux sanguins et lymphatiques ainsi que les canaux énergétiques (méridiens). Par pression sur les zones réflexes du pied, le thérapeute agit sur les organes et parties du corps correspondants.

Le massage des zones réflexes du pied aide à éliminer les tensions et blocages; l'énergie peut se remettre à circuler librement, entraînant une amélioration du bien-être physique et mental.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Ses débuts proprement dits remontent à un cours de formation pour médecins donné en 1921 par Rudolf Steiner. L'eurythmie thérapeutique est une thérapie du mouvement qui a été développée pour l'organisme malade à partir de l'expression corporelle faite de sons intégrés à des mouvements (eurythmie). Grâce aux perfectionnements continuels qui lui ont été apportés, l'eurythmie thérapeutique est devenue un élément thérapeutique essentiel de la médecine à orientation anthroposophique. Un traitement par eurythmie thérapeutique est utile, en cas de prédisposition à des maladies, en tant que mesure prophylactique ou pour améliorer la constitution du patient - mais ses principales applications sont les affections aiguës et chroniques ou encore la préparation à une intervention chirurgicale et le traitement postopératoire.

Pour un médecin à orientation anthroposophique, les possibilités qu'offre l'eurythmie thérapeutique sont un complément précieux du traitement médicamenteux.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

L'art-thérapie utilise essentiellement les moyens des arts plastiques. En font partie la peinture et le dessin, la sculpture ou également la photographie. Ils permettent au patient, sous accompagnement thérapeutique, d'exprimer des images intérieures et extérieures, de développer sa créativité, de découvrir une liberté d'action nouvelle, d'affiner sa perception par les sens et d'élaborer des solutions nouvelles.

Les débuts de l'art-thérapie sont liés au développement de la médecine anthroposophique. L'image de l'homme qui lui sert de base est celle de ses trois dimensions: esprit, âme et corps (pensé, ressenti, volonté).

L'art-thérapie se distingue des autres formes thérapeutiques par le fait qu'un troisième élément vient s'ajouter à la relation thérapeute - patient: la forme d'expression artistique. Il en résulte entre ses trois pôles thérapeute - patient - forme d'expression (œuvre) une relation triangulaire qui est appelée triade art-thérapeutique dans les ouvrages consacrés à l'art-thérapie. Trois niveaux et leurs rapports réciproques jouent donc un rôle dans la pratique de l'art-thérapie: l'activité artistique sur l'œuvre, la relation entre le thérapeute et le patient ainsi que la contemplation de l'œuvre et son effet.

Durant les dernières années, l'art-thérapie est devenue, dans les concepts de traitement de la médecine clinique, partie intégrante de l'offre psychosociale dans les domaines stationnaire et ambulatoire ainsi que dans la prévention, la médecine aigue (p. ex. maîtrise et gestion de la maladie) et la rééducation. Son domaine d'application va actuellement de la psychiatrie à la neurologie et la gériatrie, en passant par la psychosomatique, l'oncologie, l'hématologie et la pédiatrie (sociale).

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La kinésiologie est une méthode de traitement holistique basée sur l'unité du corps, de l'esprit et de l'âme. Une perturbation de cet équilibre peut entraîner des douleurs, des maladies, une sensation de malaise, des troubles psychosomatiques, etc. Dans un organisme sain, le domaine corporel (muscles, ligaments, tendons, os, articulations, organes et systèmes), la nutrition et la digestion (alimentation, équilibre hormonal, processus biochimiques, élimination) ainsi que le domaine émotionnel et mental (pensée, ressenti et émotions) sont en parfait équilibre. Ces trois domaines sont liés les uns aux autres et tributaires les uns des autres.

L'instrument de travail de la kinésiologie est le test musculaire. Il sert de biofeedback pour déceler le stress chez l'être humain. Le test musculaire fournit des renseignements sur l'intervention à favoriser (activation des différents systèmes par massage, mouvements, exercices, couleurs, émotions, nourriture, etc.). Les interventions agissent sur le système énergétique de l'homme et donc également sur les muscles, la posture et le mouvement. Les forces d'autoguérison sont activées. Les symptômes peuvent disparaître pour laisser place à une sensation de bien-être.

La kinésiologie a pour application tous les types de stress, p. ex. limitations du mouvement, douleurs de tout genre, symptômes psychosomatiques, difficultés d'apprentissage, gestion des accidents de tout genre, modèles de comportement désagréables, préparation à des examens et accompagnement durant des phases de vie difficiles.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La technique du drainage lymphatique manuel stimule la circulation lymphatique. Le drainage lymphatique est une technique de massage spéciale qui permet d'éliminer la stase lymphatique dans les tissus. Le système lymphatique, qui assume entre autres des fonctions immunitaires, peut ainsi mieux s'acquitter de ses tâches. Les fonctions immunologiques du système lymphatique sont améliorées dans le but de traiter certaines faiblesses immunitaires, maladies rhumatismales, etc.

Les autres domaines d'application sont la prévention et le traitement précoce des refroidissements ainsi que les blessures de sport. Un drainage lymphatique ciblé permet de raccourcir sensiblement la durée de guérison.

Cette méthode a été développée par le physiothérapeute danois et philosophe Dr Emil Vodder à Cannes. Il avait constaté que les patients qui y faisaient une cure pour se guérir de leurs refroidissements chroniques avaient bien souvent des ganglions lymphatiques du cou très enflés en cas de catarrhe des voies respiratoires supérieures, et que ceux-ci se résorbaient grâce à certaines techniques de massage et de traitement, et qu'il en résultait également une régression de la maladie.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le massage classique est considéré comme une des méthodes thérapeutiques les plus anciennes. Ses principaux domaines d'application sont la stimulation de la circulation sanguine locale, l'élimination de la stase veineuse et lymphatique ainsi que la relaxation musculaire. Mais les effets curatifs du massage classique vont plus loin encore et apportent un soulagement dans les domaines suivants: durcissement musculaire et douleurs musculaires, dégénération musculaire rhumatismale, blessures articulaires, maladies rhumatismales, bronchite spastique, maladies dégénératives du système moteur, dysfonctionnements consécutifs à une lésion des nerfs périphériques etc.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La formation rythmique d'après Medau considère l'homme dans son ensemble. Son but est d'éveiller et soutenir les forces de développement et de guérison par la respiration, le mouvement, la perception et la musique. Cette méthode a été mise au point en 1929 en Allemagne par H. et S. Medau.

La formation rythmique d'après Medau se guide sur l'organisme sain. La santé est assurée quand l'individu parvient à vivre en harmonie avec les lois rythmo-organiques. Les formes ludiques de mouvement et de traitement, d'expression par les rythmes et sons, d'invitation à la perception et au ressenti aident à appréhender les phénomènes rythmo-organiques et à s'entraîner à un comportement adapté à la situation et guidé par la respiration. Cela peut consister en des mouvements amples et dynamiques, mais aussi calmes et attentifs, en position couchée, assise ou debout.

Cette méthode agit en profondeur sur l'ensemble de l'organisme. L'excès et le manque de tensions sont compensés (eutonie). La circulation sanguine et les fonctions des organes sont stimulées. La sensation du propre corps ainsi que la mobilité intérieure et extérieure sont améliorées. Cela permet de mieux gérer les troubles corporels et psychiques ou de les éliminer.

Les mouvements et le traitement sont toujours adaptés aux possibilités du client et conviennent donc à la fois pour enfants, adolescents et adultes.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Étymologiquement, ostéopathie signifie "maladies des os". Mais les méthodes de l'ostéopathie et de l'étiopathie, développées il y 100 ans environ, se penchent sur bien plus que cela: sur les liens internes qui existent entre les structures mécaniques et les organes (internes) de notre corps. L'ostéopathie analyse les anomalies, mobilise et stimule ces liaisons, et active ainsi les forces naturelles de guérison.

Nous sommes sans douleurs quand le fonctionnement mécanique structurel de notre corps ne présente pas de perturbations. Ce sont précisément ces perturbations qui sont détectées par l'ostéopathie et éliminées par un traitement manuel ciblé. Les interventions manuelles du thérapeute s'adressent aux organes internes (ostéopathie viscérale), au système craniosacral (ostéopathie crânienne) et au système musculaire et articulaire (ostéopathie pariétale).

Les instruments de l'ostéopathie sont les mains. L'ostéopathie atteint son but sans dispositifs onéreux ni médicaments coûteux. Elle est efficace entre autres contre le mal au dos et les problèmes articulaires (aigus et chroniques), les troubles digestifs, la sinusite, les migraines, l'incontinence, les névralgies et les troubles de la concentration (spécialement chez les enfants). L'ostéopathe palpe et traite en douceur et de manière ciblée les anomalies qui peuvent causer des douleurs.

L'ostéopathie est une branche autonome de la médecine qui est reconnue depuis bien longtemps déjà à l'échelon international et a ses propres méthodes diagnostiques. Elle peut également être utilisée de manière ciblée en complément de la médecine classique.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Toute vie est faite d'énergie en mouvement - et il est indispensable pour notre santé et notre bien-être qu'elle circule librement. La thérapie de la polarité s'appuie sur ce savoir pour rétablir, grâce à des interventions ciblées, l'équilibre perturbé et la circulation de l'énergie vitale (également appelée "prana" ou "chi"). Et elle considère que le principe de la polarité est la base même de tous les processus vitaux.

La thérapie de la polarité a été développée il y a plus de 50 ans par le Dr Randolph Stone (1890 – 1981), ostéopathe, chiropracticien et naturopathe. Il s'est penché sa vie durant sur les traditions spirituelles et médicales de l'Extrême-Orient, sur l'ayurveda et la médecine chinoise. Il a associé ces pratiques curatives aux découvertes scientifiques modernes, et c'est de cette synthèse qu'est issue une méthode curative naturelle: la thérapie de la polarité. Le Dr Stone a développé sur la base de ses études très complètes sur le champ énergétique humain toute une série d'applications pratiques permettant de déceler et d'éliminer les perturbations du flux d'énergie. En font notamment partie: thérapie manuelle de la polarité - travail énergétique sur le corps, accompagnement par entretiens thérapeutiques, exercices physiques, régimes dépuratifs et recommandations diététiques.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La biochimiste Ida Rolf a constaté l'importance décisive de la pesanteur pour la structure de l'être humain. Partant de là, elle a développé une méthode („intégration structurelle“, également appelée „rolfing“ de nos jours) pour harmoniser la structure du corps avec les exigences de la pesanteur.

Le rolfing est un travail manuel effectué en profondeur sur le tissu conjonctif, qui consiste en une initiation tant au mouvement qu'à l'autoperception. Le thérapeute modèle le corps en rendant leur mobilité aux fascias par des pressions soigneusement dosées, de façon à ce que toutes les forces impliquées puissent remettre le corps en équilibre. Les mauvaises postures corporelles et les contractures ainsi que le stress et les douleurs disparaissent peu à peu. Le client se sent mieux et plus vivant à la longue. Mieux connaître son corps dans ses couches profondes peut l'aider à aborder la psyché à un autre niveau.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le shiatsu est une forme de traitement qui se pratique avec la paume des mains et le pouce et ne nécessite aucun autre instrument. Pendant les manipulations, le patient habillé est allongé sur une couchette confortable. Le shiatsu harmonise l'énergie vitale dans le système de méridiens.

Les signes précurseurs d'un changement pouvant avoir des effets nocifs sur la santé, une sensation de malaise, que quelque chose ne va pas, seraient autant de raisons d'agir. Cette phase peut durer des années et se manifester par des symptômes changeants. Ces symptômes peuvent p. ex. être: constipation, diarrhées, insomnies ou sommeil entrecoupé, transpiration abondante, chute de cheveux prématurée, maux de tête, fatigue, frilosité, contractures, mains et pieds froids, mais aussi sentiment de solitude, manque d'entrain, chagrin et soucis permanents, excès d'activité, etc.

Mais le shiatsu a également un domaine d'application encore plus vaste: douleurs aiguës et chroniques, tensions de tout genre, problèmes de dos, d'épaules et de nuque, troubles du système neurovégétatif, stress, nervosité et troubles du sommeil, maladies des voies respiratoires et du système digestif, troubles du cycle menstruel, foulures et contusions, suites d'un accident ou d'une intervention chirurgicale, problèmes résultant de mauvaises postures et également symptômes psychiques. Le shiatsu est également très apprécié pendant la grossesse.

Le shiatsu nécessite une communication intense empreinte d'une grande confiance, sans paroles, qui fait du traitement un art consommé.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le terme de sophrologie vient du grec et signifie "science de la conscience et des valeurs de l'existence". Son fondateur est le Prof. Alfonso Caycedo, neurologue et psychiatre colombien.

La sophrologie est un entraînement dynamique à la relaxation dans le but d'améliorer le bien-être général, l'équilibre intérieur, la perception corporelle, la faculté de concentration, la faculté de concevoir des images positives et le sentiment de sa propre valeur. Elle vise à harmoniser le corps et l'esprit. La sophrologie réunit des influences orientales et occidentales (p. ex. yoga, zen bouddhiste, bouddhisme tibétain, training autogène). La respiration consciente par le ventre est un élément important des exercices de sophrologie. La sophronisation de base consiste en une relaxation progressive du corps, de l'esprit et de la respiration et en une stimulation de la circulation sanguine par des exercices corporels et respiratoires dynamisants. La phase de repos permet de percevoir les changements et d'approfondir la relaxation. Elle est suivie d'une vision positive du futur et de techniques de méditation.

Dans le domaine médical, la sophrologie est utilisée en tant que prophylaxie et thérapie. Elle est efficace pour la gestion du stress, en cas de maux de tête, de mal au dos ou autres douleurs, contre l'asthme, les troubles du sommeil et les angoisses, les dépressions réactionnelles et comme thérapie complémentaire pour le cancer et le sida. Son domaine d'application regroupe également la préparation à la grossesse et à l'accouchement, la préparation à des interventions chirurgicales, des examens et des épreuves sportives.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La méthode Tomatis est basée sur les interactions entre l'oreille, le corps, la voix et la psyché. Nos oreilles, contrairement aux yeux, sont toujours ouvertes. Nous entendons toujours. Nous ne percevons néanmoins pas consciemment tout ce que nous entendons. Car nous n'écoutons pas toujours.

L'oreille interne renferme l'organe de l'équilibre, qui a une influence sur chacun des muscles de notre corps et nous aide à nous orienter dans l'espace. Des difficultés dans une plage de fréquences donnée peuvent avoir une influence décisive sur le développement de nos mouvements, sur l'attitude corporelle, le vécu corporel ainsi que les mouvements grossiers et fins.

Le Prof. Alfred Tomatis, oto-rhino-laryngologiste et phoniatre, étudie depuis des décennies les interactions entre l'oreille, le corps, la voix, le langage et la psyché. Ses constatations sont la base de la méthode Tomatis: Chaque expression sonore – que ce soit en paroles, par le chant ou sur un instrument – reflète les habitudes d'analyse et de contrôle de l'oreille. Il a développé un concept thérapeutique qui reproduit les différentes phases du développement de l'écoute. Les principaux outils sont l'oreille électronique, système très différencié d'entraînement de l'oreille, qui est intercalé entre un magnétophone et un casque, et le casque spécial avec écouteurs et un vibreur qui transmet le son aux os et contourne ainsi la membrane du tympan. Les personnes intéressées peuvent subir des tests d'écoute ainsi que d'autres examens, suivis d'un entretien, qui permettent d'évaluer leur manière toute personnelle d'écouter. La méthode Tomatis est efficace en cas de retard dans le développement et de troubles du développement, de difficulté à apprendre, de problèmes scolaires, de troubles de la communication, de problèmes de mémoire et de concentration, de fatigue chronique, de troubles du comportement, d'agressivité et pour améliorer la technique d'élocution.La méthode Tomatis est basée sur les interactions entre l'oreille, le corps, la voix et la psyché. Nos oreilles, contrairement aux yeux, sont toujours ouvertes. Nous entendons toujours. Nous ne percevons néanmoins pas consciemment tout ce que nous entendons. Car nous n'écoutons pas toujours.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

La méthode Trager éduque la perception et le mouvement. La méthode se divise en une partie passive et une partie active. Pendant une bonne heure, le client couché sur une table de massage rembourrée se prête aux manipulations du praticien - étirements, compressions et mouvements ondulatoires doux. Ces impulsions multiples de mouvement invitent à une relaxation profonde. Le corps reçoit en outre des informations nouvelles sur la mobilité, l'espace, la liberté et un tonus équilibré. La partie active – appelée "Mentastics", une contraction de „mental“ et „gymnastics“ (gymnastique) – lui permet d'approfondir, mémoriser et intégrer dans le quotidien ces nouvelles sensations corporelles. Les mouvements Mentastics sont d'une simplicité et d'une efficacité convaincantes; ils permettent au client de renouveler à tout moment, indépendamment du praticien, cette expérience de mobilité et de liberté.

La méthode Trager améliore la mobilité, augmente la vitalité et apporte plus de légèreté au quotidien. Il s'agit d'un processus d'apprentissage par le vécu, mais c'est aussi une mesure préventive efficace en terme de santé. La méthode s'est entre autres avérée très utile en cas de maladies chroniques.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Une mauvaise position du sacrum entraîne une malposition compensatoire de la colonne vertébrale avec déviation latérale, la scoliose. Le tronc, avec la colonne vertébrale qui le maintient droit, la cage thoracique et le bassin, est sous bien des angles le centre de différents processus de l'organisme humain.

Non seulement les articulations de la hanche et des genoux sont soumises à des sollicitations ponctuelles, mais de nombreuses articulations du corps humain effectuent également des mouvements rotatoires et de basculement. Chaque malposition du bassin entraîne inévitablement d'une part des contractures, et d'autre part également des atrophies musculaires dues à l'attitude antalgique du patient. Les malpositions de vertèbres résultant d'une position oblique du bassin signifient toujours une mauvaise alimentation des organes concernés car les rétrécissements observés dans la zone des canaux intervertébraux provoquent des irritations des nerfs spinaux. L'équilibration de la base de la colonne vertébrale a recours dans ce cas, en plus de l'entretien avec le client, à un diagnostic par palpation, examen visuel et fonctionnel, qui accorde une large place au diagnostic par palpation des zones réflexes de l'oreille.

Sachant qu'une mauvaise statique a toujours une influence négative sur la circulation de l'énergie vitale, l'équilibration de la base de la colonne vertébrale s'accompagne toujours d'un massage d'acupuncture. Le traitement est basé d'une part sur les connaissances du massage d'acupuncture classique et d'autre part sur l'expérience recueillie avec les techniques occidentales de massage, d'étirement et de mouvement. Ce concept thérapeutique permet d'éliminer relativement vite, d'une manière douce et agréable, une position oblique du bassin, avec pour effet que le squelette retrouve son aplomb et la circulation d'énergie vitale son équilibre.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK

Le mot yoga signifie "tension", mais aussi "relaxation" et "jonction". Cette méthode ancestrale originaire d'Inde qui nous aide à libérer l'esprit en maîtrisant le corps englobe certaines postures corporelles et séquences de mouvements combinées avec des techniques respiratoires ciblées.

Les effets du yoga sur le corps, l'âme et l'esprit sont vastes et bénéfiques. Le yoga met l'accent avant tout sur la relaxation. Aucun mouvement ne doit être fait sans se relaxer avant et surtout après. Un autre élément important est l'intuition. Malgré les rapports étroits entre l'élève et son professeur et les instructions précises de ce dernier, l'élève doit également écouter son propre conseiller intérieur – qu'il s'agisse d'une voix, de pensées ou de sensations. Le yoga ne doit en aucun cas se limiter à un simple exercice corporel, mais toujours être un dialogue avec le cosmos, le divin.

Source: Guide thérapeutique de l'EGK